Ce projet a été initié en 2021 par la SAUR dans le cadre du contrat de qualité des eaux de baignade qu’ils possèdent avec la ville d’Evian. Habituellement, il n’y a  que deux paramètres suivis  pour la qualité des eaux de baignade que sont E. coli et les entérocoques intestinaux. Les autres pollutions, tels que les micropolluants et les microplastiques ne sont pas toujours suivis. La SAUR a donc décidé, en partenariat avec la ville d’Evian, de consulter le Cluster Eau Lémanique pour trouver des partenaires qui pourraient les accompagner dans cette démarche d’innovation et suivre d’autres paramètres pertinents de qualité de l’eau.

Ainsi, ce projet a été présenté en commission du Cluster Eau Lémanique Evian en 2021 et l’Ecole des Sciences Criminelles de l’Université de Lausanne s’est proposé de suivre 3 classes de micropolluants (HAPs, PCBs, PBDEs) dans 3 cours d’eau de la ville. La première campagne d’échantillonnage s’est déroulée en 2021, sur 6 semaines. Malheureusement, les crues de juillet 2021 ont engendrés des problèmes techniques rendant certains résultats difficilement exploitables. Ainsi, une autre campagne d’échantillonnage est prévue en 2022. La pose de ces capteurs représente la première étape de ce projet.